Formations - Le bac STI2D : spécialités EE, SIN, AC et ITEC

Le bac STI2D : spécialités EE, SIN, AC et ITEC

Mette le titre de l'image ici

Avec la Réforme des lycées, les baccalauréats technologiques (anciennement STi) deviennent STI2D (Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable).

La série STI2D est composée d’un seul baccalauréat avec des possibilités d’approfondissement. Les enseignements technologiques sont composés :

  • des enseignements transversaux communs pour acquérir les connaissances techniques de base,
  • des enseignements de spécialité pour approfondir un champ disciplinaire.

 

Les élèves pourront choisir une des spécialités suivantes :

  • AC : Architecture et construction,
  • EE : Énergies et environnement,
  • SIN : Systèmes d’information et numérique.
  • ITEC : Innovation technologique et éco-conception

 

Déroulement de l’enseignement transversal

Les activités de travaux pratiques sont prépondérantes, elles intègrent la dimension du développement durable aux problématiques de la technologie (écoconception, description, fonctionnement...). La communication, en français et en anglais, est une compétence qui est également développée.

 

Condition d’admissibilite

Formation accessible après une seconde générale techno- logique (quels que soient les enseignements d’exploration choisis en seconde).

 

Profil requis

  • Intérêt marqué pour l’observation et l’analyse des produits techniques innovants,
  • Intérêt pour une alternative plus concrète et plus technologique au BAC Scientifique S,
  • Projet de poursuite d’études supérieures dans le do- maine de la technologie industrielle.

 

Mette le titre de l'image ici

Cette spécialité porte sur l’analyse et la création de solutions techniques relatives au traitement des flux d’information (voix, données, images) dans les systèmes pluri-techniques actuels qui comportent à la fois une gestion locale et à distance de l’information.

Les supports privilégiés sont les systèmes de télécommunication, les réseaux informatiques, les produits pluri-techniques et en particulier les produits multimédia. Les activités portent sur le développement de systèmes virtuels, destinés à la conduite, au dialogue homme / machine, à la transmission et à la restitution de l’information.

Mette le titre de l'image ici

Permet aux élèves intéressés par le domaine de la contruc- tion d’approfondir leurs connaissances par cet enseignement spécifique qui se décline suivant quatre axes :

Projet technologique
Dans un contexte de développement durable, les élèves participent aux principales étapes d’un projet de construc- tion ou de rénovation. Ils étudient toutes les étapes de la construction de l’idée de départ à la réception des travaux. Ils analysent le cahier des charges, planifient les tâches, conçoivent l’aménagement, dimensionnent les éléments de la structure, réalisent les plans 3D dans le respect des normes de la construction ainsi que des normes thermiques, acoustiques, visuelles, respiratoires et accessibilité.

Conception d’un ouvrage
Les études portent sur les caractéristiques :
- fonctionnelles : étude de l’aménagement intérieur suivant orientation par exemple
- structurelles : étude de la mécanique des structures et dimensionnement
- comportementales : expérimentations sur la résistance des éléments des bâtiments (surcharge, séisme...)

Vie de la construction
Les principaux matériaux mis en œuvre sont étudiés de façon à avoir le moindre impact environnemental (analyse de cycle de vie). Les élèves améliorent les performances bioclimatiques d’une construction afin de répondre aux contraintes de développement durable (orientation, étude des ouvertures, mise en place de ventilation performante...)

Assurer le suivi d’une construction en prenant en compte
- La spécificité des matériaux et matériels à mettre en œuvre
- Le suivi du cahier des charges, de l’analyse fonction- nelle, de la planification
- L’étude de la gestion des déchets sur chantier.

Mette le titre de l'image ici

La spécialité EE aborde trois domaines :
La conception des systèmes
L’objectif général de ce domaine est de définir tout ou partie des fonctions assurées par une chaîne d’énergie et le système de gestion associé, d’anticiper ou de vérifier leurs comportements par simulation.
Les transports et la distribution d’énergie
L’objectif de ce domaine est de développer une culture des solutions technologiques de transport et de distribution de différentes formes d’énergie (électrique, thermique, hydraulique...)
La réalisation et la qualification d’un prototype
L’objectif de ce domaine est de réaliser un prototype répondant à un cahier des charges et de vérifier sa conformité, d’effectuer des essais et des réglages en vue d’une optimisation.

En classe de terminale l’examen est axé sur un Projet technologique.
Il permet de faire vivre aux élèves les principales étapes d’un projet technologique justifié par l’amélioration de l’efficacité énergétique d’un système, la modification d’une chaîne d’énergie, l’amélioration de performances dans un objectif de développement durable

Mette le titre de l'image ici

La spécialité Innovation technologique et éco-conception (ITEC) porte sur l’analyse et la création de solutions techniques relatives à la structure et à la matière, respectant des contraintes économiques et environnementales. Le programme se décline suivant 3 axes :
Projet technologique
Vivre les principales étapes d’un projet technologique justifié par la modification d’un système existant, imaginer et représenter un principe de solution technique à partir d’une démarche de créativité.
Conception mécanique des systèmes
Définir tout ou partie d’un mécanisme, une ou plusieurs pièces associées et anticiper leurs comportements par simulation. Prendre en compte les conséquences de la conception proposée sur le tryptique Matériau-Energie- Information.
Prototypage de pièces
Découvrir par l’expérimentation les principes des principaux procédés de transformation de la matière, réaliser une pièce par un procédé de prototypage rapide et valider sa définition par son intégration dans un mécanisme.

 

Poursuite d’études ...

La plupart des bacheliers STI2D s’engagent dans des études courtes professionnalisantes pour pré parer un des nombreux BTS ou DUT industriels. Ces diplômes peuvent éventuellement être complétés par une licence professionnelle (bac + 3). Pour les élèves les plus motivés et qui ont un bon dossier, l’accès à l’université, aux écoles d’ingénieurs, à des écoles spécialisées (électronique, réseaux, matériaux...) est possible.

Les prépas TSI vous sont aussi accessibles : elles seront un atout supplémentaire pour intégrer une école d’ingénieurs